Vous êtes ici : Accueil > Nos enseignements > Arts > Arts plastiques > PEDAGOGIE (les programmes)

L’enseignement en arts plastiques.
Focus sur un enseignement pensé dans les années 1970 comme révolutionnaire, c’est-à-dire permettant à l’individu d’opérer une révolution sur lui-même pour faire face au monde, enrichi d’un savoir consenti et vécu intimement, par sa propre expérience.
C’est-à-dire qu’on n’impose pas des savoirs en arts plastiques. On suscite leur recherche au travers d’une pratique - au sens fort du mot : la "praxis", le "faire".
La pédagogie du professeur d’arts plastiques est ouverte, centrée sur la personne, sur sa différence et sa capacité à faire siennes les expérimentations proposées et à en tirer du sens, patiemment mis en mots. La pratique est le départ et le le liant de toutes les connaissances. L’élève apprend, par goût, par lui-même, et au contact des autres.
Bien sûr, on travaille, dans l’exigence.
On parle beaucoup.
On observe tout le temps.
On compare pour avancer.
On écrit pour mieux dire.
On met tout ça en commun.
On crée pour intégrer. On crée pour questionner. On met des mots sur tout ça.
Ce qui advient n’est pas prévu d’avance - là est la magie, le vivant, la surprise, pour les élèves et pour l’enseignant !

Il n’y a aucun "flou artistique" ni "surévaluation de l’égo."
On est dans le concret (la description objective) et le sens (l’interprétation subjective).
On élabore une pensée de soi à travers l’autre. Les autres de la classe : les élèves ; les autres disciplines : philosophie, histoire, français, musique, cinéma, danse, théâtre... ; les autres du monde : les oeuvres des artistes contemporains et anciens.
Et contre toute idée reçue, on a un programme.
Programmes disciplinaires en lien.

Sophie Sienne, professeur de la section Arts plastique de Camus.

Articles

  • Pédagogie, programmes des arts plastiques, par niveau - Mars 2016

    Focus sur un enseignement pensé dans les années 1970 comme révolutionnaire, c’est-à-dire permettant à l’individu d’opérer une révolution sur lui-même, de chercher en lui-même la créativité nécessaire pour faire face au monde, enrichi d’un savoir consenti, non imposé et vécu intimement par ses propres expériences (sa pratique). Pédagogie ouverte centrée sur le sujet, et sa différence. Pensée de soi à travers l’autre (les autres de la classe : les élèves ; les autres du monde : les artistes). Construction (...)