Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Rentrée 2017 > Conseils de lecture en histoire géographie pour tous les niveaux
Publié : 22 juin

Conseils de lecture en histoire géographie pour tous les niveaux

Histoire

- Pierre BORDAGE, Ceux qui sauront, J’ai lu, 2008.
[Premier tome d’une uchronie ( un temps imaginaire) sur la Révolution française. Et si celle-ci n’avait pas eu lieu ? Voici le portrait d’une France qui ne fut jamais, où une minorité d’aristocrates continue, aujourd’hui, d’asservir les masses populaires, notamment en interdisant l’instruction.] (Niveau seconde)

- Elisabeth GASKELL, Nord et Sud, Points Grands romans, 2005 (édition originale en anglais : 1854-55)
[Proche de Dickens et des sœurs Brontë, Gaskell dresse un tableau de l’Angleterre marquée par l’industrialisation au XIX ème siècle. Après une enfance passée dans un village riant du Hamphire, Margaret Hale, fille de pasteur, s’installe dans une ville du Nord. Témoin des luttes entre ouvriers et patrons, sa conscience sociale s’éveille. John Thornton, propriétaire d’une filature, incarne tout ce qu’elle déteste : l’industrie, l’argent et l’ambition. Malgré une hostilité affichée, John tombera sous son charme.]

- Romain GARY, Les cerfs-volants, Folio, 1980.
[Un tableau de la France des années 1930 et 40. Pour Ludo le narrateur, l’unique amour de sa vie commence à l’âge de 10 ans, en 1930, lorsqu’il aperçoit dans la forêt de sa Normandie natale la petite Lila Bronicka, aristocrate polonaise passant ses vacances avec ses parents. Depuis la mort des siens, le jeune garçon a pour tuteur son oncle Ambroise Fleury dit « le facteur timbré » parce qu’il fabrique de merveilleux cerfs-volants connus dans le monde entier.]

- Alain CORBIN, Les héros de l’histoire de France, Points Histoire, 2011. [L’historien revient, dans un bref essai, sur les figures légendaires de l’histoire de France, tour à tour adulées, oubliées, voire honnies : de Clovis à Henri IV ou Napoléon, de Richelieu à Pétain, en passant par Jeanne d’Arc.]

- Michel PASTOUREAU et Dominique SIMONNET, Le petit livre des couleurs, Points Histoire, 2005.
[Ce n’est pas un hasard si nous voyons rouge, rions jaune, devenons verts de peur, bleus de colère ou blancs comme linge. Les couleurs ne sont pas anodines. Elles véhiculent des tabous, des préjugés auxquels nous obéissons sans le savoir. Les couleurs ont une histoire mouvementée racontée par l’historien Pastoureau et le romancier Simonnet.]

Géographie

- Eric-Emmanuel SCHMITT, Les dix enfants que madame Ming n’a jamais eus, Le livre de Poche, 2012.
[Le narrateur, un voyageur de commerce français qui passe régulièrement en Chine, entame un dialogue avec la très étrange Mme Ming. Travaillant au sous-sol du Grand Hôtel, cette femme se vante d’élever dix enfants ! Comment, dans une pays où la loi impose l’enfant unique, une telle famille nombreuse peut-elle voir le jour ?]

- Eric FOTTORINO, Cœur d’Afrique, Folio, 1997.
[Ancien directeur du journal Le Monde, le romancier rend hommage au journalisme. Lorsque le jeune reporter Julien Koler pose les pieds au Bangara, il ne connaît rien de l’Afrique ni des raisons qui ont conduit Larieux, le baroudeur infirme, à l’envoyer sur des traces anciennes. Guidé par son instinct, il s’enfonce vers le nord, là où semble se jouer le destin d’un peuple.]

- Laurent GAUDE, Ouragan, Babel, 2010.
[Le récit à plusieurs voix de l’ouragan Katrina qui ravage la Nouvelle-Orléans, Louisiane, en 2005.]
« Moi, Joséphine Linc. Steelson, négresse depuis presque 100 ans, j’ai ouvert la fenêtre ce matin, à l’heure où les autres dorment encore, j’ai humé l’air et j’ai dit : « Ça sent la chienne. » Dieu sait que j’en ai vu des petites [tempêtes] et des vicieuses, mais celle-là, j’ai dit, elle dépasse toutes les autres... »

- Isabelle AUTISSIER et Erik ORSENNA, Salut au Grand Sud, Le livre de poche, 2006.
[Le récit à deux voix d’une expédition en Antarctique.]
« Journal d’Isabelle. Un bateau, un équipage. (…)
Présentation. Cabine arrière : Agnès, un mètre cinquante, quarante-cinq kilos toute mouillée ; héligrenadeuse, secouriste en montagne, skipper d’un bateau pour handicapés... (…) Cabine avant tribord, couchette supérieur : le « piafologue ». (…) Last but not least, cabine avant bâbord, couchette supérieure : Erik. (…) A ceux que le mal de mer humilie des journées entières, je transmets la méthode Orsenna : occuper le fauteuil laissé par Cousteau à l’Académie française. »

- Sylvie BRUNEL, La planète disneylandisée. Pour un tourisme responsable, Éditions Sciences humaines, 2012.
[Le récit d’un tour du monde en quarante jours de la géographie spécialiste de l’humanitaire, son mari, « un homme politique surbooké », deux adolescents « Ariane, quinze ans (spécimen femelle, tendance gothique), et Romain, douze ans (spécimen mâle, tendance stade de foot) » et « une petite fille de neuf ans, Elsa, encore normale mais l’expérience a montré qu’il restait peu de temps » : de Nouvelle-Zélande au Brésil, en passant par l’Australie, les États-Unis... Une réflexion sur la mondialisation et le tourisme.] (Niveaux première / Terminale)

Bandes dessinés

-  Aya de Yopougon , de Marguerite Abouet, illustrée par Clément Oubrerie, Gallimard, 2005. D’origine ivoirienne, Marguerite Abouet raconte l’Afrique de son enfance, loin des guerres, de la famine ou du sida. On rit beaucoup à la lecture de cette chronique tendre et pleine de verve, émaillée d’idiomes rigolos.

-  Maus de Art SPIEGELMAN, éd. Flammarion, 1998. (L’auteur a recueilli les souvenirs d’un survivant de l’Holocauste : son père. Témoignage poignant sur l’extermination des juifs durant la Seconde Guerre Mondiale. Seul BD à avoir obtenu le Prix Pulitzer)

-  TOPO , nouvelle revue d’Actu dessinée pour les moins de 20 ans. C’est la tragédie de Charlie Hebdo, à laquelle de nombreux adolescents ont réagi par un sentiment d’incompréhension, qui fit comprendre aux dessinateurs qu’il y avait là matière à proposer aux jeunes une autre grille de lecture du monde. La revue TOPO propose des grands reportages, des chroniques de culture générale ou de vulgarisation scientifique. Son but : offrir une vision singulière de l’actualité, mêlant analyse, imaginaire et pédagogie.

-  La Dame de Damas , de Jean-Pierre Filiu et Cyrille Pomès, éd. Futuropolis, 2015. Fatima et Karim s’aiment d’une passion qu’ils croient impossible, dans une banlieue de Damas secouée par la révolution. Karim et sa famille sont engagés contre Bachar al-Assad, Fatima a dû unir son destin à celui du régime. Ils vont pourtant se retrouver en cet été 2013 où la « mort blanche » frappe la capitale syrienne. Un Roméo et Juliette du XXIe siècle dans la Syrie secouée par la guerre.

-  Les culottées , de Pénélope Bagieu, Gallimard, 2016. Malgré l’injustice, la maladie, la censure sociale, elles n’en ont fait qu’à leur tête et ont pris en main les rênes de leur destin ! Pénélope Bagieu rend hommage, avec beaucoup d’humour, à 15 femmes hors norme avec « Les Culottées, Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent ».