Vous êtes ici : Accueil > Actualités > News > 3 élèves de première du lycée se mobilisent pour l’association TARA qui aide des (...)
Publié : 19 mai 2016

3 élèves de première du lycée se mobilisent pour l’association TARA qui aide des enfants abandonnés

Lors de la semaine du 23 Mai, sera organisée une vente de bracelets et une tombola au profit de l’Association durant les temps de récréation dans le hall d’entrée.
Mme La Proviseure remercie Chloé THOBIE, Héloïse MICHAUD et Jules RIGOMONT élèves de 1ère10 qui sont à l’origine de ce projet humanitaire.

New Delhi, capitale de l’Inde, compte environ 100 000 enfants abandonnés et enfant des rues qui survivent dans une jungle urbaine impitoyable.

Tara est une ONG franco-indienne. Les maisons Tara offrent un hébergement familial et une éducation de qualité à ces enfants qui n’ont ni foyer ni famille étant en mesure de s’occuper d’eux. Les maisons ne sont pas des institutions ! Elles sont délibérément de petite taille et n’hébergent jamais plus de 20 enfants.

D’où viennent les enfants ?
Ils proviennent d’origines diverses (différentes régions du Nord de l’Inde) et de situations familiales variées. Les enfants viennent de la rue ou ont été abandonnés/attaqués par leurs parents dans la majorité des cas. Avant d’arriver à Tara, les enfants étaient tous en situation d’extrême vulnérabilité et d’exploitation par les adultes.

Pourquoi seulement 20 enfants par maison ?
Les grandes institutions génèrent mécaniquement de la violence dès qu’elles dépassent leur masse critique. C’est d’autant plus vrai que l’association travaille avec des enfants abandonnés et que la priorité absolue est de leur offrir un environnement totalement sûr, une atmosphère chaleureuse et familiale avec suffisamment d’attention individuelle pour que les enfants puissent se reconstruire, retrouver leur statut d’enfant et d’individu, s’épanouir et préparer leur avenir.

Comment sont-ils choisis ?
L’association ne choisi pas les enfants. Leur placement à Tara est ordonné par le juge des enfants (Child Welfare Committee). Tara mène une enquête pour confirmer que les enfants qui y sont destinés sont bien des cas d’extrême vulnérabilité.