Vous êtes ici : Accueil > Nos enseignements > Arts > Arts plastiques > INFOS (la section). > 2°-T°/Parcours en Arts plastiques à Camus, en détails.
Par : SSienne
Publié : 27 mars 2016

2°-T°/Parcours en Arts plastiques à Camus, en détails.

Un descriptif précis du parcours de la seconde à la terminale.

1- LES ARTS PLASTIQUES EN SECONDE :
L’enseignement est de 3H hebdomadaires.
En seconde, cet enseignement est dit « option facultative » et « à capacité contrainte » : à ce titre, il remplace le deuxième Enseignement d’exploration.

Cet enseignement permet un approfondissement important dans la discipline, pour des élèves volontaires et motivés.
Il est défini par deux composantes : culturelle et pratique.
En seconde, l’accent est mis sur la pratique, articulée avec quelques références artistiques qui seront approfondies en 1ère et qui nécessitent l’usage de la prise de notes.
L’analyse d’image plus poussée est ponctuelle, permet l’acquisition de connaissances, toujours saisies en lien avec la pratique.
En cela, la composante culturelle n’est pas une composante théorique pure, détachée de tout.
Un carnet de croquis et de recherches est utilisé. On questionne le « joli », le « bien fait » ; savoir dessiner n’est pas une obligation, l’invention de techniques personnelles est au contraire recherché.

Le programme concerne le dessin et la matérialité. Voir dans les détails "Les arts plastiques, enseignement, pédagogie et programmes".

...
...

2- LES ARTS PLASTIQUES EN PREMIERE L :
L’enseignement devient alors une « Option obligatoire », et ne peut être choisi que dans le cadre d’une 1ere L. Son volume horaire hebdomadaire passe alors à 5H.

La double composante culturelle et pratique est placée à égalité et dans un dialogue permanent. Là encore, la théorie n’est pas enseignée isolément.
Horaire : 2 h sont en général accordées à la culture artistique, et 3 h à la pratique.
Le but est de favoriser l’acquisition par les élèves d’une capacité à réfléchir en projet personnel, en articulant de façon systématique connaissances objectives et réflexion subjective.
La recherche de techniques inventives est encouragée, et les exigences se renforcent en vue du baccalauréat.
L’écrit prend une place importante, ainsi que la précision des formulations et de l’argumentation.

Le programme concerne "la figuration". Voir dans les détails dans "Les arts plastiques, enseignement, pédagogie et programmes".

...
...

3- LES ARTS PLASTIQUES EN TERMINALE L :
En Terminale, les arts plastiques deviennent une « Option de spécialité ».
L’horaire reste de 5H hebdomadaires, réparties en 2H (composante culturelle) et 3H (de pratique.)

La particularité de la Terminale est double : l’année est clôturée par l’échéance du baccalauréat ; d’une part, donc par deux épreuves (en tout coeff. 6) : l’une orale (coeff. 3), l’autre écrite (coeff. 3) ;
mais d’autre part, c’est l’année de l’éclosion d’une pratique complètement personnelle, à partir de laquelle chaque élève produit un dossier de 10 travaux. En cela, c’est une année exaltante et très riche. Les productions sont le produit de l’autonomie de chacun des élèves (un peu comme en TPE, mais sur toute l’année).
Cette personnalisation du travail et la mise en place d’un apprentissage autour de questions propres à chacun est une spécificité du baccalauréat d’arts plastiques. Y compris à l’écrit, où toutes les connaissances personnelles ou liées à la pratique sont transposables.

Un programme transversal (commun à la pratique et à la théorie) ainsi qu’un programme limitatif (culture artistique) existent et encadrent ce parcours personnel pratique et théorique.
Voir dans les détails dans "Les arts plastiques, enseignement, pédagogie et programmes".

...
...
Programme transversal de la classe de terminale : « l’œuvre » (écrit et pratique).
Programme culturel limitatif : Courbet, Duchamp, Aï Weï Weï / Orozco / Pascale Marthine Tayou.
Epreuve écrite : dissertation sous forme de 3 questions se référant au programme (durée : 3H30)
Q1-Une analyse plastique d’œuvre de l’un des artistes du programme. Q2-Problématisation d’un aspect dans l’œuvre entière de l’artiste. Q3- Ouverture de la problématique au champ de l’art.
Epreuve orale : à partir d’un dossier de 10 productions personnelles et du carnet (durée : 30 mn.)
Echange fondé sur les choix opérés, le sens produit et le positionnement dans le champ artistique.

...
...

Documents joints